Ton médecin ne te guérira pas ! Voici un papier que nous avons pu lire dans la presse pendant le temps des fêtes et qui nous a inspiré quelques réflexions. Comme le docteur Sébastien Perron l’explique, « Contrairement à la croyance popuaire, la plupart des maladies ne peuvent pas être guéries. Les traitements et les médicaments, bien souvent, ne font que ralentir leur évolution » la prévention devrait être partie intégrante de notre système de santé. Mais comment peut-on arriver à prévenir la maladie, sans entrer dans une spirale de sentiment de culpabilité ? Car si on se fie uniquement aux trop nombreuses photos d’influenceurs sur les réseaux sociaux, être en santé voudrait dire avoir des abdominaux coupés au couteau, manger sans sucre, sans gras, sans sel, sans alcool, dormir comme un bébé et courir 2 marathons par semaine. Ce e sont certainement pas ces images d’influenceurs qui vont motiver la population générale à entamer des changements d’habitudes de vie. Au contraire, la majorité des gens se décourage rapidement, faute de résultats, de temps et surtout de support. Adopter un mode de vie sain c’est un processus à long terme, lent et souvent peu motivant, mais certainement la seule façon de réussir.

Changer nos comportements un pas à la fois

« Adopter un mode de vie sain et compatible avec les besoins du corps représente le seul moyen raisonnable et réaliste de conserver sa santé. » Cette citation faite par le docteur Perron est pleine de sens, mais comment faire pour adopter un mode de vie sain et surtout le maintenir ?

La première règle pour modifier nos habitudes de vie est de changer un comportement à la fois. M. Perron associa 4 piliers importants de la santé: la sédentarité, l’alimentation, l’arrêt tabagique et la diminution de l’alcool. Prenons l’exemple de la sédentarité, voici quelques solutions pour commencer à bouger. D’abord, choisissez une façon agréable et simple de bouger. Vous aimez marcher, faire du vélo ou danser ? Débuter avec ce que vous aimez le plus. Une fois votre choix fait, trouver le moment de la journée où vous avez le plus d’énergie afin de faire votre activité à ce moment-là.  une deuxième règle importante pour maintenir nos activités est de se créer un objectif réaliste et temporel. Le défi peut être simplement de danser 4 fois par semaine pendant 10 minutes ou encore de marcher avec votre chien 15 minutes de plus 3 fois par semaine. Plus le changement de comportement sera simple à intégrer à votre quotidien, plus votre réussite sera grande. La troisième règle importante pour atteindre nos objectifs est certainement de célébrer les petits succès avec vos proches et surtout avec vous-même.

« À l’heure où notre réseau de la santé peine à suffire à la demande toujours croissante, la prise de conscience doit être à la fois individuelle et collective. Il faut cesser d’agir en aval de la maladie et diriger plus d’effort en amont. Le ministère de la santé doit être un réel promoteur du mieux-être physique et mental et non simplement une assurance maladie. »

Partez l’année du bon pied, venez rencontre un kinésiologue pour vous aider à débuter un programme d’exercice simple et surtout adapté à vos besoins.

Source: https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2022-12-26/je-me-fous-de-ma-sante.php