Un disque déplacé peut-être la cause d’un mal de dos. Vrai ou faux ?

Un disque déplacé peut-être la cause d’un mal de dos. Vrai ou faux ?

 Faux

Les « disques déplacés » n’existent pas. Les disques intervertébraux jouent le rôle d’amortisseurs et sont très solidement fixés entre les vertèbres de la colonne, qui elles-mêmes sont renforcées par de forts ligaments et entourées par de larges et puissants muscles. Les disques bombent naturellement lorsqu’ils supportent une charge, mais les disques sont si bien amarrés qu’ils ne peuvent pas se déplacer.

 

Le mythe du disque fragile
Un des mythes fondamentaux, dont découlent plusieurs autres, affirme que le dos est fragile et qu’on doit le protéger contre un effort trop grand.

« Le Dr Alf Nachemson, célèbre chirurgien orthopédiste à Göteborg en Suède, a prouvé qu’une flexion du tronc vers l’avant engendre une pression très élevée sur ces disques, pression qui grandit encore plus quand on lève quelque chose. Le Dr Nachemson a mis en évidence que les disques commencent à s’user au début de la vingtaine. Je n’arrive pas à voir comment ce processus se distingue du processus général du vieillissement », affirme John E. Sarno, physiatre américain du Rusk Institute of Rehabilitation Medicine.

« En réalité, la colonne est très robuste. »

Sarno confirme dans ses écrits que l’augmentation de pression dans les disques est normale et que celle-ci ne signifie absolument pas qu’il faut éviter la flexion. En fait, cette augmentation est justement le résultat du travail que doivent effectuer les disques intervertébraux, c’est-à-dire la répartition efficace des forces entre les structures des composantes du système locomoteur.

« Il ne faut pas forcer le dos », entend-on souvent. Cette affirmation est relativement illogique, alors que la science nous démontre qu’en fait, c’est l’immobilité qui est dangereuse pour le dos. Quand les principes de base de la biomécanique sont respectés, le mouvement est bénéfique et même essentiel à la colonne vertébrale.

« Il faut bien forcer le dos », devrait plutôt être l’énoncé exact.

 

201404 disque

Yvan Campbell, B.Éd., M.Sc., kinésiologue

Questions et commentaires

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).